Skip to main content

Visite virtuelle des îles Lofoten - Mise à jour 2020

Avec 100 nouveaux sommets de plus par rapport à la précédente version!

Lofoten banner

Une manière originale de découvrir la beauté des îles Lofoten. Ces 250 photos panoramiques connectées entres elles à travers un réseau virtuel vous permetrons de préparer vos prochaines randonnées ou simplement de revisiter vos endroits favoris comme si vous y étiez. Ces panoramas ont été pris par Martin Kulhavy durant ses 5 derniers voyages aux Lofoten. Martin à parcouru plus de 400km à pieds et grimpé plus de 40km de dénivelé positif pour se consacrer à ce hobby trés sportif. Vous pouvez admirer le fantastique résultat de ce travail ici. Pour toutes questions ou commentaires vous pouvez contacter directement Martin à cette adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les conseilles et astuces de Martin

Les photos sont prises avec un Canon 5Ds R et un objectif Samyang 14mm f/2.4. Chaque panorama est composé de 6 clichés du ciel et 6 clichés de la terre. Chaque cliché et lui même composé de de 3 photos avec une exposition différente pour chacune, soit un total de 36 photos en tout (environ 2GB sur une carte mémoire). Les fichiers RAW sont développés avec le logiciel Lightroom sans autres traitements que la balance des blancs en général. L'assemblage des photos est effectué avec PtGui qui produit d'excellent résultats en superpossant les trois différentes expositions pour en faire une image HDR unique. Les corrections finales sont effectuées avec le logiciel Photoshop, il s'agit en général du réglage des contrasts ainsi que de la balance des blancs. Le vrai secret réside dans un bon timing. Il n'est pas inhabituel d'attendre pendant 5 heures au sommet pour voir apparaître une aurore boréale, attendre que les nuages disparaissent ou le coucher du soleil parfait. Les retours à la maison, dans la nuit noire de l'hivere polaire à la lueure d'une lampe frontale, sont le prix à payer pour une belle photo. Mais le plus gros problème c'est que personne n'est assez foux pour m'accompagner même si je dois admetre que je me concentre mieux quand je suis tout seule, donc toutes ces randonnées sont faites en solo. Et vous pouvez me croire, dans ces situations là, l'esprit et souvent le plus grand ennemi. Ce projet ne sera jamais terminé. je pense que vous me comprendrez si je vous dis que je suis atteint du virus des Lofoten. Il n'y a pas de remède pour cela, mais la seule manière d'en réduire les symptomes et d'y revenir encore et encore...

  • Vues : 4706